Pleurez, amis, ça fait du bien !